14 février 2019

Catégorie: Café et Santé

Pas de commentaire

Le café – bon pour la santé

Le café est l’une des boissons préférées de nos sociétés depuis des décennies.

Pendant longtemps, on attribuait au café un effet nocif sur la santé, et il était toujours bu avec un peu de scepticisme. Ces dernières années, ses vertus pour le corps ont pu être démontrées.

Dans les prochains articles, nous résumerons certaines études réalisées dans le monde entier pour montrer que le café a également des bienfaits pour la santé.

Aujourd’hui, nous vous dévoilons déjà quelques-unes de ces influences positives du café sur le corps.

 

Quels sont les effets de trois à quatre tasses de café par jour sur notre santé ?

Selon les chercheurs anglais, c’est la dose consommée qui détermine si le café est un poison ou un remède.

En moyenne, un Suisse boit trois tasses par jour. Selon des chercheurs de différentes universités, si vous consommez de trois à quatre tasses de café par jour, vous faites quelque chose de bon pour votre santé. La consommation modérée de café a un effet positif plutôt qu’un effet négatif sur l’organisme humain.

 

Beaucoup d’effets positifs

L’analyse des nombreuses études intéressantes menées à travers le monde sur les effets du café montre que les personnes qui consomment de trois à quatre tasses par jour ont non seulement un risque moins élevé de maladie cardiaque, mais également un risque de mortalité moins élevé que les personnes qui ne boivent pas de café.

Le café réduit également le risque de cancer de la prostate, de la peau et du foie. Le café réduit également les risques de calculs biliaires, de diabète de type 2, de goutte et de cirrhose. La démence, la dépression ou la maladie de Parkinson sont moins fréquentes chez les buveurs de café.

Les analyses montrent également que « Qui boit plus, ne se fait pas de tord. Les effets positifs sont juste moins prononcés ».

 

La solution : un café de grande qualité !

Maintenant que nous savons que trois à quatre tasses de café par jour ne constituent pas un problème pour le corps, et qu’elles ont même au contraire des effets positifs sur la santé et la concentration, la question se pose de savoir ce qu’il faut prendre en compte lors de l’achat de café.

Lors de vos achats, vous devez faire attention à la qualité des fèves sélectionnée et choisir un café obtenu par une torréfaction douce. Chez Cocumacaffè, la qualité des fèves est au cœur de notre activité.

Nous nous approvisionnons en fruits auprès de petites ou moyennes exploitations. Nous utilisons la chaleur du bois pour nos torréfactions, ce qui est important lorsqu’on souhaite torréfier les fèves en douceur.

Pour en savoir plus sur notre café, contactez-nous!

Commentaires

25 janvier 2019

Catégorie: Industrie du Café

Pas de commentaire

Un Café fait main

Grains de café de choix

Tous les grains de café que nous utilisons à Cocuma Caffè sont récoltés et transformés à la main dans de petites plantations de café. Ce type de récolte protège la nature et garantit une gestion durable des arbres. Les caféiculteurs peuvent décider directement si les fruits sont mûrs et si la qualité répond à nos exigences.

Un café fait main dans toute sa perfection

 La qualité et la pureté de chaque charge de café sont contrôlées à la main au moment de sa réception. Ensuite, il est stocké entre des murs en terre grasse, ce qui crée un environnement idéal pour le café et lui confère un arôme particulier.

Avant que le café ne soit torréfié, il subit une inspection visuelle puis, individuellement, chaque mélange est torréfié selon une méthode très précise. Dès que les premiers « craquements » retentissent, il faut constamment contrôler le café pour ne pas manquer le bon moment. Environ cinq échantillons sont prélevés pour s’assurer que le café conserve la meilleure qualité possible. Pour éviter toute impureté dans le café, chaque charge de café frais est aspirée après refroidissement dans une unité de nettoyage, de sorte que même les plus petites impuretés, si elles sont présentes, sont filtrées. La dernière étape est le mélange des différents types de café. Ceci est bien sûr fait à la main, chaque mélange de café est méticuleusement mélangé et perfectionné.

Voulez-vous savoir plus sur notre Café fait main? Contactez-nous maintenant!

Commentaires

4 janvier 2019

Catégorie: Industrie du Café

Pas de commentaire

Préparation de café écologique

Le torréfacteur au feu de bois

 

Après le café, la méthode de torréfaction est certainement la seconde condition la plus importante pour la production de café biologique. Notre bilan carbone est neutre. Même l’électricité dont nous avons besoin est produite grâce à l’énergie solaire et peut également être stockée en hiver grâce à des batteries recyclables. Nous n’utilisons que du bois suisse pour réduire autant que possible les gaz à effet de serre.

 

Les locaux

 

Lorsque nous parlons de production de café biologique, nous parlons automatiquement de tout ce qu’il y a autour. Notre torréfaction est entièrement recouverte d’argile spéciale, ce qui maintient l’atmosphère ambiante aussi neutre et constante que possible.

Ceci est également propice à la qualité de notre café, car nous avons toujours d’excellentes conditions en termes de température, d’humidité et qualité de l’air. Pratiquement tout dans notre usine de torréfaction est recyclable; le sol est fait de pneus recyclés, le bois utilisé n’est pas traité et peut être rendu tel quel à la nature.

Voulez-vous savoir plus sur le café écologique? Contactez-nous maintenant!

Commentaires

14 août 2018

Catégorie: L'art du café

Pas de commentaire

Cocuma, plus que du café

Comme Albert Schweitzer a dit une fois: « La plus grande décision de votre vie est de pouvoir changer votre vie en changeant votre attitude mentale »

C’est ce à quoi nous prêtons attention, il ne faut pas toujours que ce soit de plus en plus, mais cela devrait toujours être de mieux en mieux. C’est pourquoi Cocuma caffè porte une attention particulière à notre environnement, en commençant par la sélection de nos fournisseurs, jusqu’aux murs de notre torréfaction. Avec Cocuma caffè nous voulons montrer qu’il existe une autre façon, en ce qui concerne l’environnement, la qualité de la vie et de la durabilité.

Pour des informations détaillées, vous pouvez tout lire sur notre site Web, ou si vous avez des questions, contactez-nous maintenant!

Commentaires

10 avril 2017

Catégorie: Tout savoir sur le café

Pas de commentaire

Sur la piste du café

Saviez-vous que la consommation de café annuelle en Suisse s’élève à environ 7,5 kg par habitant? Originaire d’Ethiopie, le café est l’une des principales denrées commerciales du monde. Au Moyen-Age, il a transité par l’Arabie et Constantinople (l’actuelle Istanbul) avant d’arriver à Venise. De là, il s’est répandu dans toute l’Europe depuis environ 1650, en dépit des nombreuses interdictions publiques et des mises en garde médicales.

Pendant une longue période de l’année, le caféier produit de petits fruits semblables à des cerises renfermant un mucilage doux au goût agréable qui enrobe deux grains de café. Lorsqu’elles arrivent à maturation, ces «cerises» sont généralement récoltées à la main. Pour la fabrication du café vert, le café non torréfié, les grains sont triés par immersion dans l’eau, puis séparés de la parche par des décortiqueuses. Ensuite, la pulpe résiduelle est éliminée par fermentation. Par la suite, le café non torréfié est séché et poli pendant environ trois semaines sur des claies exposées au soleil. Enfin, il est débarrassé de son enveloppe à l’aide de pilons et de décortiqueuses, avant d’être exporté en vue de sa consommation.

Voulez-vous savoir plus? Contactez-nous maintenant!

Commentaires

10 avril 2017

Catégorie: Industrie du Café

Pas de commentaire

Modestes par la taille mais grandioses par le goût

Les petites maisons de torréfaction telles que Cocuma offrent une alternative au café de fabrication industrielle disponible auprès de la grande distribution en Suisse. Le goût si particulier de notre café est dû non seulement à l’élaboration de mélanges ingénieux, mais aussi au choix des machines et à leur habile utilisation. Pendant le procédé de torréfaction, les grains sont maintenus en mouvement pendant 15 à 20 minutes dans le tambour chauffé à une température de 230 à 250 °C, jusqu’à ce qu’ils éclatent. C’est à ce moment-là qu’il faut faire preuve d’une attention maximale, car le moindre grain brûlé est susceptible d’altérer le goût du café. C’est pourquoi les grains sont maintenus en mouvement permanent sur des claies ventilées, afin de les refroidir le plus vite possible.

Le café libère ensuite son arôme sous l’effet du broyage. Il faut éviter toute chauffe excessive des grains, susceptible de nuire à la qualité. Une fois le café moulu, son goût s’estompe rapidement sous l’effet de l’oxydation. Par conséquent, conservez toujours le café Cocuma dans un récipient fermé hermétiquement afin de profiter longtemps de ses arômes uniques.

Voulez-vous savoir plus sur notre petite maison de torréfaction? Visitez-nous ou contactez-nous.

Commentaires