Décaféiné naturel

Créé au début du XXe siècle par Ludwig Roselius, il est aujourd’hui la seule solution pour de nombreux amateurs de L profond qui ne peuvent pas consommer beaucoup de caféine.

Ses bienfaits sont multiples : grâce à la présence de flavonoïdes, il est bénéfique pour la santé du foie en le protégeant des radicaux libres, il a un effet antioxydant qui peut prévenir l’apparition du diabète de type 2 et peut également stimuler certaines zones du cerveau, ralentissant ainsi la progression de la maladie de Parkinson. En tant que boisson à faible teneur en calories, elle peut être intégrée à n’importe quel régime et sa faible teneur en caféine peut stimuler la digestion et agir comme un analgésique naturel pour les maux de tête.

Qu’est-ce que le décaféiné ? Quelles sont les méthodes de décaféination des grains ? Quel est le meilleur moyen ?

Qu’est-ce que le café décaféiné ?

Ce n’est pas un café de seconde zone. On parle de décaféiné lorsqu’il s’agit d’un café qui a été privé de 99,9 % de caféine. Ce processus est effectué sur le café vert, c’est-à-dire avant la torréfaction.

Quelles méthodes existent pour décaféiner ?

De même que tous les cafés ne sont pas identiques, tous les cafés décaféinés ne le sont pas non plus. Outre les facteurs classiques qui déterminent la qualité d’un café, tels que la qualité, la culture, la récolte, le traitement et la torréfaction, le type de processus utilisé pour la décaféination fait une énorme différence.

Une méthode ancienne et encore (aïe !) largement utilisée est l’utilisation du CHLORURE DE MÉTHYLÈNE, une substance dangereuse qui a même été interdite dans les diluants pour peinture et autres produits industriels.

Beaucoup utilisent l’ACETATE D’ETHYL ou l’ALCOOL D’ETHYL comme alternative. S’il est vrai qu’il est généralement obtenu naturellement, il ne faut pas oublier qu’il est toujours synthétisé à l’échelle industrielle. Il n’est certainement pas aussi nocif que le chlorure de méthylène, mais il modifie malheureusement le goût du café.

Une troisième méthode consiste à utiliser du dioxyde de carbone. Le CO2 est utilisé sous pression pour améliorer les propriétés d’extraction. L’avantage est qu’aucun solvant chimique n’est utilisé et que malgré les étapes d’augmentation de la température et de la pression, le café reste très proche de son goût original.

La méthode Cocuma

La dernière méthode, choisie par Cocuma Caffè, est une innovation brevetée de SWISSWATER®️une entreprise canadienne, qui exclut tout additif chimique de la transformation.

Le processus de décaféination commence par la réhydratation du café vert afin d’atteindre le niveau d’humidité idéal pour éliminer la caféine. La saleté, la poussière et la peau argentée sont également éliminées lors de cette étape.

Après un lavage de 8 à 10 heures dans de l’eau pure à température contrôlée, 99,9 % de la caféine et une grande partie des arômes hydrosolubles sont extraits. C’est pourquoi dans l’étape suivante, à travers des filtres à charbon actif, seule la caféine est captée, de sorte que le café vert réabsorbe toutes les molécules perdues au départ pour retrouver toutes les propriétés organoleptiques d’origine.

Quelle est la meilleure méthode ?

Pour nous, c’est la méthode SwissWater®️ car elle permet d’avoir un café naturellement décaféiné sans affecter les propriétés des grains.

Voulez-vous essayer notre Deca ? Rendez-vous dans la boutiqueet découvrez toutes ses fonctionnalités !

Boutique Déca