Chers clients! Nous sommes en vacances d'été à partir de 27.07.2019 au 05.08.2019

12 juillet 2019

Catégorie: Industrie du Café

Pas de commentaire

C’est pourquoi notre café est écologique

Notre usine de café axée sur l’écologie

Il est préférable de faire une pause lorsque vous entrez pour la première fois dans l’installation de torréfaction. La pièce transmet immédiatement quelque chose de naturel. Ça sent le café, le bois et l’argile. L’humidité et la teneur en oxygène sont parfaitement régulées par les murs en argile. Tout est connu comme des vibrations. Ces vibrations sont exactement ce qu’elles devraient être dans cette pièce. Même si vous êtes de mauvaise humeur, cet endroit vous remontera le moral avec un bon espresso.

C’est ainsi que le café devient écologique

Dès que nous recevons le café, nous ne voulons pas consommer plus de ressources naturelles. Tout d’abord, il est stocké temporairement. Même dans l’entrepôt intermédiaire, il y a des murs en argile qui donnent au café quelque chose de spécial avant la torréfaction. Lorsque le moment vient et qu’une commande arrive, peut-être la vôtre, le torréfacteur à bois est « allumé ». Le bois que nous utilisons provient de la région ou du Tessin et une partie du bois est même abattue et transformée par nos soins. Dès que la bonne température est atteinte, le premier type de café est versé dans le  barillet et torréfié doucement au feu de bois. Au bout de 20 minutes environ, vous entendez les premiers « craquements », ce qui signifie que le café sera bientôt prêt et qu’il doit être refroidi. Pour ce faire, un système d’extraction est mis en marche. Ce système est alimenté par l’énergie solaire ; il refroidit ainsi lentement les fèves. Avant d’être mélangés et conditionnés, tous les cafés passent par un épierreur après la torréfaction. Cela nous permet de nous assurer qu’il n’y a pas de pierres qui pourraient bloquer le moulin.

Électricité écologique

Tous nos équipements électriques sont alimentés à l’énergie solaire. Même en hiver, nous pouvons le faire en stockant l’électricité non utilisée. Grâce aux murs en argile, nous avons rarement besoin de chauffer en hiver. Mais si cela s’avérait nécessaire, soit nous torréfions simplement sur stock et chauffons le torréfacteur à bois, soit nous allumons le chauffage central qui fonctionne également avec des bûches.

Ajouter un commentaire