19 février 2019

Catégorie: Tout savoir sur le café

Pas de commentaire

Pourquoi le café torréfié au feu de bois est-il meilleur ?

Il ne reste que quelques torréfacteurs pour produire du café de manièretraditionnelle, commeautrefois. Le café Cocuma continue de le faire de la même manière car son arôme et son goût sont complètement différents de ceux produits dans un four à gaz.

Il n’est pas difficile d’expliquer pourquoi le café torréfié au feu de bois est meilleur. Nous allons procéder par étape et essayer d’être aussi complets que possible.

Le bois

Clairement, c’est la raison pour laquelle toutes les différences sont nées, les qualités de ce type de production. Le bois permet un excellent contrôle de la chaleur dégagée par la torréfaction et cuit le grain vert à la fois à l’intérieur et à l’extérieur.
Dans la torréfaction au gaz, c’est-à-dire industrielle, il y a souvent un risque de cuire le bourgeon vert uniquement à l’extérieur. Le café torréfié au feu de bois a un corps plein, presque absolu et une homogénéité de goût unique. Son arôme, grâce au bois, qui peut être de cinq types différents, prend des notes de bois fumé et vieilli. Les bois utilisés sont généralement choisis parmi le frêne, le chêne vert, le hêtre, l’orme et même le chêne.
Nous, par exemple, nous en utilisons trois de manière fixe. Et commenous, tous les torréfacteurs qui utilisent du boisluiportentunsoinparticulier, ildoitêtrecorrectement vieilli et stocké. L’humidité qu’il contient doit être réduite autant que possible.

Grains de haute qualité

Produire le café en le grillant encore au bois est logique, selon nous, si on utilise des grains de haute qualité. Sinon, les longues opérations de fabrication n’auraient aucun sens si le grain était de mauvaise qualité.

Le produit fraîchement grillé doit ensuite reposer.

Il doit refroidir et prendre l’air. Ce n’est pas comme dans la production industrielle où il est immédiatement broyé et moulu. Il doit arriver dans vos maisons en préservant toujours son arôme particulier, unique et inimitable qui le distingue de toute autre torréfaction. Et puis à la fin, son goût est résolument différent. On a presque l’impression de boire un chocolat et non uncafé. Messieurs, ne serait-ce que par curiosité, cherchez et goûtez un café torréfié au feu de bois. Et vous ne pourrez plus en vous passer.

Voulez-vous savoir plus sur le café torréfié au feu de bois? Contactez-nous maintenant!

Ajouter un commentaire